Mots-clefs

, , , , , , ,

Aujourd’hui, l’équipe de féeduthé.com vous a concocté une délicieuse recette de yaourts au thé noir sans yaourtière ni autre équipement spécial. Tout ce dont vous avez besoin pour réaliser cette recette, vous l’avez probablement déjà dans votre cuisine ! Une recette aussi économique et simple à réaliser, on aurait tort de s’en priver !

Lors de nos recherches culinaires, nous passons beaucoup de temps à réfléchir des recettes accessibles, ne demandant pas trop de connaissances en cuisine, ni trop de matériel. Par exemple, la recette de glace au thé proposée par Lydie il y a quelques semaines était certes délicieuse pour les yeux comme pour le palais, mais elle présentait pour nous un gros inconvénient : la nécessité de posséder une sorbetière.

De la même manière, la première fois que nous avons pensé aux yaourts maison, le premier mot qui nous est venu à l’esprit est yaourtière. Si nous avons rendu nos thés accessibles pour tous en pratiquant un prix très compétitif malgré leur qualité irréprochable – la plupart étant même certifiés BIO -, ce n’est pas pour imposer à notre communauté l’achat d’un appareil dédié uniquement à la préparation d’une seule recette de cuisine !

Alors, nous avons emprunté une yaourtière, et observé son fonctionnement, avant de découvrir qu’une yaourtière n’est rien d’autre qu’un chauffe-plat fermé dans lequel on place des pots contenant du lait et des ferments. Ferments qu’on retrouve dans tous les yaourts du commerce et qu’il est donc inutile d’acheter. Nous avons alors élaboré une recette ne nécessitant ni yaourtière, ni ferments, ni rien d’autre d’exotique. Un four, des pots, du lait, un yaourt et du thé, point final !

Et si votre four ne peut pas descendre à 45-50°C, sachez qu’il existe de nombreux moyen de maintenir un pot de yaourt à cette température. Dans une boîte en plein soleil d’été. Dans une cocotte-minute au bain-marie. Dans une voiture à l’arrêt – attention cependant, en cas de forte chaleur une voiture peut monter jusqu’à 60°C, ce qui détruirait les ferments et liquéfierait les yaourts.

Bref, une recette souple, pratique, simple et délicieuse. Comment, mais vous êtes encore là ? Allez vite vous imprégner de la recette des yaourts au thé noir sans yaourtière, et donnez-nous en des nouvelles, on vous attend !

Publicités