Mots-clefs

, , , , , ,

Septième épisode dans les rendez-vous de Lydie pour ce thé ayurvédique BIO à la cannelle et au gingembre ! Pourtant, aujourd’hui est une grande première. Comment est-ce possible ? Lydie les amis, son talent et sa créativité lui permettent d’oser des choses auxquelles on ne s’attendrait même pas. Par exemple, comment parfumer des meringues avec du thé, alors qu’une meringue ne contient aucun élément liquide…

Cette semaine, Lydie nous met à genou. Non seulement elle prépare des meringues, ce en quoi tous les gourmands se reconnaîtront, mais en plus elle parvient à les parfumer avec du thé ! Comment ? Eh bien, grâce à une idée toute simple et pourtant dur à croire : infuser le thé dans le blanc d’œuf ! Et par dessus le marché, notre fée de la cuisine se paye le luxe d’écrire féeduthé avec ses meringues comme on rajouterait une pincée de sel pour mieux faire monter les blancs. Audacieux !

Vous l’aurez compris, le résultat est une réussite. Non seulement les meringues prennent correctement, mais elles sont également très bonnes et parfumées. Bien sûr, l’utilisation d’un thé très fort en épices a pu participer à la réussite de l’entreprise, et il serait intéressant de reproduire la recette avec un thé au caractère moins trempé. Néanmoins, c’est un exploit inattendu que d’avoir repousser les limites de la cuisine au thé en utilisant les blancs d’oeuf comme solvant pour la macération du thé. La recette des meringues au thé est juste là !

Nous utilisons le terme macération, oui, puisqu’il ne s’agit en effet pas d’une infusion. Dans une infusion, le solvant est porté à ébullition, et on comprend aisément pourquoi il ne l’est pas ici… Pour parfaire votre culture, sachez également que la décoction se démarque de l’infusion par le fait que le solvant est maintenu à ébullition, et on peut dire que les ingrédients sont alors mijotés, comme dans un pot-au-feu. Enfin, la tisane et le thé sont deux types d’infusions. Théoriquement, le thé doit contenir des feuilles de thé, mais les abus de langage sont si répandus que nous en usons nous même sur la boutique – les thés ayurvédiques et les thés rouges ne contiennent en effet pas de feuilles de théier !

Voilà pour ce « Lundi, c’est Lydie » le plus culturel de la saison. Merci à Lydie, qui est une véritable source d’inspiration pour nous tous !

Publicités