Mots-clefs

, , , , ,

Le dernier chapitre de l’aventure culinaire de notre « thé noir gourmand – Prune, pâte d’amande » s’écrit aujourd’hui avec la réalisation d’un pain perdu au thé. L’idée n’est pas nouvelle puisque nous l’avions nous-même explorée dans une de nos recettes. Mais Lydie innove en mélangeant le lait avec le sirop de thé réalisé dans la recette de prunes au sirop de thé au lieu d’y infuser le thé directement.

Que vous utilisiez la recette de pain perdu au thé de féeduthé.com ou celle de Lydie est accessoire. Ouvrir les yeux sur tous les parfums que l’on peu conférer à tous types de plats avec un simple parquet de thé, voilà l’important. Le thé n’est pas aussi austère et élitiste que les « stars » du milieu le présentent. Il n’est pas compliqué à faire infuser, il n’est pas « noble » avec un nom à particule. Le thé est la boisson la plus consommée dans le monde ! Elle l’est par des Lords anglais comme par des ouvriers chinois. On le prétend précieux, raffiné, distingué, on le sacralise pour le vendre toujours plus cher. On inonde le consommateur de mots techniques compliqués pour se faire mousser, se croire compétent et montrer que le prix est mérité, mais on se trompe sur la méthode de fabrication du thé noir en le prétendant fermenté et torréfié… alors qu’il n’est ni l’un ni l’autre !

Bref, arrêtez de vous prendre la tête, arrêter d’acheter le plus cher parce que c’est forcément le meilleur, et renseignez-vous. On le sait, ça demande du temps, de la réflexion, ça fait mal à la tête, et on s’y perd un peu parfois. Mais ça vaut le coup. Vous préférez vraiment vivre toute votre vie manipulé, bercé dans l’illusion que si tel thé est à 15€ les 100g, c’est que c’est justifié, alors qu’il pousse au pied d’une usine chimique en Chine, que c’est cette même usine qui lui confère tout l’arôme que vous retrouvez dans votre tasse, et qu’on l’a stocké depuis sa production dans une boîte en métal très design mais qui n’a rien d’hermétique ?

Allez, soyons raisonnables, et régalons-nous simplement avec les recettes de Lydie, y compris donc cette nouvelle recette de pain perdu aux saveurs de thé !

Publicités